Lexique.

 
LEXIQUE.
lexique-4.png
 
 
 
  • Acide Folique : Egalement appelé vitamine B9, l'acide folique est une molécule hydrosoluble (soluble dans l'eau) essentiel à l'alimentation humaine.
 
  • ADN : L'acide désoxyribonucléique (ADN) est une molecule, présente dans toutes les cellules vivantes, qui renferme l'ensemble des informations nécessaires au développement et au fonctionnement d'un organisme. C'est aussi le support de l'hérédité car il est transmis lors de la reproduction, de manière intégrale ou non. Il porte donc l'information génétique et constitue le génome des êtres vivants. La structure standard de l'ADN est une double-hélice droite, composée de deux brins complémentaires. Chaque brin d'ADN est constitué d'un enchaînement de nucléotides (molécules organiques), eux-mêmes composés de bases azotées (molecules faisant parties des bases azotées), de sucres (désoxyribose) et de groupements phosphate. On trouve quatre nucléotides différents dans l'ADN : Adénine, Guanine, Cytosine et Thymine. Elles se regroupent par paires A avec T et C avec G

  •  Epithélium : Ensemble de cellules recouvrant la surface externe et les cavités internes de  l'organisme.
 
  • Fluorescence : La fluorescence est une émission lumineuse provoquée par l'excitation d'une molécule (généralement par absorption d'un photon) immédiatement suivie d'une émission spontanée.
 
  • Le microscope à effet tunnel :   Il permet de cartographier atome par atome la surface d’un matériau conducteur en mesurant le faible courant électrique établi par effet tunnel entre sa pointe ultrafine et la surface à étudier. En approchant la pointe, il est même possible de déplacer un atome. 
 
  • L'hystérésis : (ou hystérèse) C’est la propriété d'un système qui tend à demeurer dans un certain état quand la cause extérieure qui a produit le changement d'état a cessé.
 
  • Longueur d'onde : La longueur d’onde est une grandeur physique, homogène à une longueur, utilisée pour caractériser des phénomènes périodiques. On peut définir la longueur d’onde comme étant la plus courte distance séparant deux points de l’onde strictement identiques à un instant donné. On la dénote communément par la lettre grecque λ (lamda).  
 
  •  Métastase : Une métastase est la croissance d'un organisme pathogène ou d'une cellule tumorale à distance du site initialement atteint par voie sanguine ou lymphatique.
 
  • Mouvement brownien : Le mouvement brownien, ou processus de Wiener, est une description mathématique du mouvement aléatoire d'une « grosse » particule immergée dans un fluide et qui n'est soumise à aucune autre interaction que des chocs avec les « petites » molécules du fluide environnant. Il en résulte un mouvement très irrégulier de la grosse particule, qui a été décrit pour la première fois en 1827 par le botaniste Robert Brown.
 
  • Nanoparticules : Une nanoparticule est définie comme étant un nano-objet dont les trois dimensions sont à l'échelle nanométrique, c'est-à-dire une particule dont le diamètre nominal est inférieur à 100 nm environ.

  • Nanotechnologie: Domaine de la science dont la vocation est l'étude et la fabrication de structures (appelées nano-objets) dont les dimensions sont comprises entre 1 et 1 000           nanomètres. 
 
  • Oncologie : L'oncologie ou cancérologie est la spécialité médicale d'étude, de diagnostic et de traitement des cancers.
 
  • Physique quantique :  La physique quantique est un ensemble de théories physiques élaborées au XXe siècle pour décrire l'infiniment petit (atome et particule) ainsi que certaines propriétés du rayonnement electromagnétique. Ses lois contredisent souvent de manière radicale celles de la physique "classique". Par exemple, on ne sait pas déterminer avec certitude en même temps la position et la vitesse d'une particule.
 
  • Résonance du plasmon : Le plasmon de surface est une onde de densité d’électrons libres située à l’interface entre un milieu conducteur, comme un métal, et un milieu diélectrique, comme l’air ou le verre. Cette onde provient du couplage entre les photons incidents arrivants sur l’interface métallique et les électrons libres proches de l’interface (profondeur de peau). Ce couplage conduit à une oscillation longitudinale.
 
  • Semi-conducteurs : Un semi-conducteur est un matériau qui a les caractéristiques électriques d'un isolant, mais pour lequel la probabilité qu'un électron puisse contribuer à un courant électrique, quoique faible, est suffisamment importante. En d'autres termes, la conductivité électrique d'un semi-conducteur est intermédiaire entre celle des métaux et celle des isolants.

  •  Système lymphatique : Complexe de défense de l'organisme contre les maladies ; une des propriétés du système immunitaire est sa capacité à reconnaître les substances étrangères au corps et à déclencher des mesures de défense, par exemple la synthèse d'anticorps. 
   
  •  Tissu conjonctif :  Tissu de soutien relativement solide et plus ou moins fibreux dont le rôle consiste à protéger les organes qu’il entoure.
 
  •  Tumeur maligne : type de tumeur qui envahit les organes et les tissus qui l’entourent à travers un  processus qu’on appelle métastase.

Date de dernière mise à jour : 27/01/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site